Retour à l'accueil

HISTOIRE

 

En 1937, le Ministère de l’air Allemand (RLM, ReichLuftMinister) commanda un avion pour seconder le BF109 qui venait d’entrer en service. Focke Wulf proposa un projet qui donna naissance au FW190. Comme ils n’eurent pas l’autorisation d’utiliser le moteur DB603 (en ligne, refroidissement liquide) qui était réservé à la production de BF109, Kurt Tank et le responsable du projet Rudolf Blaser se tournèrent vers un moteur en étoile à refroidissement par air. Les moteurs en étoile à refroidissement par air présentent une section frontale plus importante qui dégrade la "finesse" de l’avion, mais d’un autre coté, ils sont plus robustes car un moteur à refroidissement liquide endommagé (circuit, radiateur) conduisait souvent à la perte de l’avion. Le moteur qui équipa le prototype était un BMW139 de 1500ch équipé de 2 étoiles de 9 cylindres. Ce moteur BMW était dérivé d’un moteur américain Pratt & Withney produit sous licence dans les années 30. Le pilote Hans Sander effectua le 1er vol avec le prototype FW190-V1 le 1er juin 1939. L’avion volait correctement mais était affecté d’un important problème de surchauffe moteur. Le prototype V5 reçu le nouveau moteur BMW801C plus lourd ainsi qu’un blindage renforcé. Le FW190-V5 alourdi perdi de la manoeuvrabilité, il fut endommagé et reconstruit avec une aile de plus grande envergure. Le moteur BMW était équipé d’un dispositif gérant automatiquement les paramètres moteur appelé "kommandogerate". En février 1941, l’avion fut évalué par un groupe de pilotes du JG26, cette évaluation tourna à la catastrophe, surchauffe moteur, feu, panne du système de règlage automatique "Kommandogerät", vibrations ...Le RLM voulu arrêter le projet qui fut sauvé par les pilotes du JG26 qui trouvaient le FW190 supérieur au BF109. Focke Wulf dû revoir sa copie. Les 1er appareils opérationnels furent livrés en mai 1941, les suivants en octobre de la même année. Il souffrait toujours de problèmes de surchauffe et de lubrification des cylindres inférieurs de l’étoile arrière mais surclassait le spitfire V de la RAF.
Le FW190 était un avion secret, il ne devait pas tomber entre les mains ennemis, les pilotes avaient des consignes particulières. En juin 1942, l’Oberleutnant Arnim Faber (nommé Alfred Fuchs dans le livre "le Ciel et l’Enfer" de J. Andrieux) se posa à Pembrey au Pays de Galles par erreur après avoir abattu 2 spitfires avec son FW190-A3. Il pensait atterrir en France. Bien sûr, la RAF évalua l’avion.
Le FW190 fut décliné en de nombreuses versions dont le D9 "Dora" mis en service début 1945 dont le nez avait rallongé pour recevoir un moteur Jumo213A V12 inversé refroidit par liquide développant plus de 1700ch.

 

Caractéristiques principale (FW190-A8)
Envergure : 10.51 m
Longueur : 8.95 m
Masse à vide : 2845 Kg
Masse en charge : 4460 Kg
Vitesse maxi. : 684 km/h
Plafond : 10600m
Rayon d’action : 545 km
Moteur : BMW801D2 - 14 cyl en étoile - 1705 cv à 2500tr/mn  avec système injection méthanol : 2100 cv

Motorisations
Les FW190 furent tout d’abord équipés de moteurs en étoile BMW139 (prototypes) puis de BMW801C (1560ch, 14 cylindres, double étoile, 41.8 l de cylindrée), de BMW 801D2 (1700ch), de BMW 801TU (2000ch) puis de moteur Jumo 213A (1750ch).
Le "Kommandogerät" gèrait automatiquement tous les paramètres du moteur en fonction de l’altitude : débit de carburant, pas de l’hélice, vitesse du compresseur, avance d’allumage et composition du mélange. Le pilote n’avait plus qu’une seule commande a s’occuper, la manette des gaz.
Le FW190 fut handicapé par de nombreux problèmes de moteur, des surchauffes, son système automatique "Kommandogerät" très pointu à régler, de lubrification des cylindres inférieurs de l’étoile arrière, de vibration qui endommageaient les roulements à billes, et sectionnaient les durites de carburants. 
 
Armement
Le FW190 était équipé d’armement de capot moteur et d’ailes. Les prototypes était équipés de 4 mitrailleuses MG17 de 7,92 mm, (2 de capot et 2 à l’emplanture des ailes) :

FW190-A1 :
4 MG17 de 7.92mm (capot et ailes) + 2 canons MG FF/M de 20 mm (ailes).

FW190-A2 :
2 MG17 de 7.92mm (capot) + 2 canon MG 151/20 de 20 mm (emplanture ailes) + 2 canons MG FF/M de 20 mm (ailes). 
 
 
 
 
 
 
Le moteur BMW 801
 
 

 
 
 
 Le Kommandogerät 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

A lire Aussi:

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0