Retour à l'accueil
Accueil du site > L’association > Nos travaux > Restauration de la guérite

Restauration de la guérite

Une ancienne guérite reprend du service 

Avant Après
 
une guérite "armée de l’air"
 
Elément typique de nos casernes et quartiers militaires, cette guérite était en service au sein de la Base Aérienne d’Auxerre jusqu’en 1970. Sa couleur grise un peu délavée, ne laissait aucun doute sur sa provenance « Armée de l’Air ». Devenue inutile, elle avait été mise au rebut dans un hangar de l’ancien aérodrome…
Repérée au cours d’une visite des lieux par des membres de l’association, elle allait reprendre du service au sein d’Aviatroglo. En effet, lorsque les Français réoccupèrent le site de Palotte après le départ des troupes d’occupation, ils installèrent une guérite du même type à l’entrée de l’usine souterraine. Il était donc intéressant de récupérer celle-ci. Par ailleurs, ce genre de structure peut être facilement mis en situation, dans le cadre d’une exposition ou reconstitution, en l’équipant de son factionnaire (mannequin ou figurant).

 
Hervé, notre spécialiste levage et manutention matériels lourds Didier  et Hervé à l'arrimage
 
Récupération sur site
 
 
Après avoir engagé quelques démarches et reçu l’accord des autorités militaires, il fallu procéder à son enlèvement. L’opération était délicate compte tenue de l’état de la guérite (structure d’ensemble fatiguée et montant droit cassé) mais elle sera menée d’une main de maître par Hervé, notre agriculteur au volant de son tracteur. Puis stockage « longue durée » à Cravant dans le local communal…
Enfin, en 2006, Paul, notre "menuisier-ébéniste" prend en charge sa restauration en vue de la présenter à Bailly dans le cadre de l’exposition "Les avions sortent de terre". Il y a du boulot ! Le montant droit est à changer et le toit doit être entièrement refait.

 
Une guérite "prise de guerre ?"

 

 
C’est au tour d’Yves, notre artiste peintre, d’entrer en scène. La couleur et les marquages seront identiques à la guérite de Palotte.
Dans un souci du détail l’emblème de l’Armée de l’Air (la cocarde ailée) a été reproduit avec les ailes décalées sur le fronton de la guérite. En effet, on peut remarquer sur les photos, prisent à l’époque par Henri Sufize, que les ailes de chaque côté ne sont pas dans l’alignement de la cocarde. Une entorse au règlement ?… probablement pour cacher l’aigle allemand qui devait figurer en bonne place sur cette « prise de guerre » !
Les marquages « 1ère Région Aérienne » rappellent l’appartenance de l’unité de gardiennage de Cravant à cette subdivision (Metz).
 
 
 Prise de fonction pour unegarde fictive
 
 
Restaurée dans sa livrée « Gris armée de l’Air », la guérite est présentée pour la première fois au public dans le cadre de l’exposition « Les avions sortent de terre » en juin 2009.
Elle prend alors place dans une évocation dédiée à l’unité de gardiennage et plus particulièrement au piquet d’honneur mis sur pied pour la visite du ministre de l’air Charles Tillon, à Palotte en août 1945. Pour l’occasion la guérite a retrouvé son factionnaire, casqué et en arme, comme sur les photos d’époque......

Restauration guérite et peinture : Paul BOUNEIX - Aviatroglo Juin 2009
Réalisation marquages : Yves GUILMIN - Aviatroglo Juin 2009
 
 
 

 

A lire Aussi:

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0